Categories
Tai Chi

Les 13 postures du tai chi

Je vous parle aujourd’hui des 13 postures en tai chi, un article directement inspiré de la dernière vidéo de Ian Sinclair. Celle-ci dure tout de même 53 minutes, alors je vous prépare ici un petit résumé des points que j’ai trouvé intéressant. Retrouvez la vidéo en fin d’article.

Les explications dans les classiques

Il y a un traité appelé le chant des 13 postures qui suppose que le lecteur sache déjà ce que sont les 13 postures et n’explique rien à leur sujet. C’est comme avoir un manuel du conducteur appelé le chant du moteur à combustion interne, cela ne vous dit rien sur la façon dont la voiture fonctionne réellement.

Ian Sinclair

J’en avais déjà parlé dans mon article consacré aux 8 énergies ou celui sur le Ba Gua, mais les textes classiques n’offrent malheureusement que peu d’explications sur ce qu’il faut faire concrètement dans sa pratique. Et les interprétations sont très variables d’une école à l’autre. De plus, les maîtres ne se préoccupaient pas nécessairement de la clarté de leur transmission, qui était en grande partie non-verbale et basée sur le principe de « ne pense pas trop, fait le ». Un bon conseil, certes, mais qui peut aussi causer beaucoup d’incompréhension…

Les 13 principes de l’efficacité martiale

Une autre façon de voir les 13 postures, c’est de parler de 13 principes mécaniques qui permettent d’obtenir un avantage tactique. Ces 13 principes ne sont pas utilisés isolément mais ensembles, même si certains dominent parfois plus que d’autres.

3 différents types « d’écrasabilité »

Une distinction que j’ai trouvé intéressante, ce sont les 3 types « d’écrasabilité » (« squishiness » en anglais, ça ne se traduit pas très bien):

  • L’écrasabilité linéaire, qui se traduit par votre aptitude à éviter que l’on vous compacte vers votre centre (en gros, votre capacité de « peng »).
  • L’écrasabilité latérale qui permet à votre corps de se plier plutôt que de se comporter comme un manche raide en cas de mouvement latéral. C’est donc a priori plutôt positif de ne pas être trop rigide et de permettre cette forme d’écrasabilité (c’est « lu »).
  • L’écrasabilité globale, à laquelle on est rarement confronté et donc qui présente moins d’intérêt.

En somme, l’idée c’est de développer une grande force élastique, et une faible résistance au cisaillement. Ceci couvre donc les 2 premières « postures ».

Pousser ou ne pas pousser

« Ji » (presser) consiste à concentrer l’énergie vers un seul point. « An » (pousser) permet au contraire d’augmenter la surface de contact et donc, de diminuer la force exercée par l’adversaire au point de contact. Et évidemment, cela n’est donc pas présent uniquement dans les mouvements éponymes dans la forme, mais peut être appliqué quand bon vous semble.

On se rend à nouveau compte à quel point les traductions classiques « presser » et « pousser » informent, en réalité, assez peu sur la nature réelle de ces techniques.

Ceci couvre les 4 énergies « primaires », celles qui sont relatives à votre propre structure.

Les 4 coins

Cai, lie, zhou et kao sont les 4 énergies secondaires.

  • Cai s’attaque à l’utilisation du point de pivot et vient saisir la force et l’éloigner du centre de l’adversaire (rendant donc son mouvement plus difficile)
  • Lie se produit chaque fois que la main s’éloigne du corps et vient « séparer » la force en l’éloignant de votre centre (rendant donc également l’action adverse moins forte).

Cai / Lie sont deux techniques amies qui servent à gérer un adversaire qui vous saisit.

  • Zhou (le coude) n’est donc pas simplement un « coup de coude » mais représente globalement l’habilité de passer au travers de la garde de l’adversaire pour venir briser sa structure.
  • Kao (l’épaule) n’est pas simplement une frappe de l’épaule, mais représente votre habilité à vous « concentrer » autour de votre centre pour rétablir votre intégrité.

Les 5 pas

Souvent qualifiées de « pas », ce sont à mon sens aussi les moins développées. Autant il est assez courant d’entendre de bonnes explications sur les 8 énergies, autant entendre quelque chose de valable sur les 5 pas, bonne chance.

Ici, Ian Sinclair a fait un excellent boulot, avec notamment une bonne explication sur la différence entre « regarder à droite » et « porter le regard à gauche » (« look right/gaze left »)… je me suis souvent questionné sur la raison de cette traduction à la fois différente et similaire pour la gauche et la droite. L’explication de Ian Sinclair est vraiment bonne je trouve et se situe dans le fait que l’action change selon notre pied avant. Dans un cas, on tourne vers le pied arrière, dans l’autre cas, on tourne du côté de la jambe avant.

Pour résumer, les 5 « pas » ne sont en réalité pas des déplacements, mais consistent plutôt à :

  • Gérer la pression (avancer)
  • Gérer l’espace (reculer)
  • Utiliser un levier de classe un ou deux (regarder à droite, porter le regard à gauche)
  • Ou utiliser votre (vos) axe(s) de rotation (l’axe central, bien évidemment, mais également les autres, hanches, etc.).

Une excellente introduction

Cette vidéo constitue vraiment une excellente introduction pour qui s’intéresse au tai chi. La vidéo comporte de nombreuses illustrations et démos qui viennent montrer plus concrètement chacune des postures. N’hésitez donc pas à la regarder 🙂

Introduction to Tai chi, Episode 16: The 13 PosturesIntroduction to Tai chi, Episode 16: The 13 Postures

2 replies on “Les 13 postures du tai chi”

« Je n’ai fait celle-ci plus longue que parce que je n’ai pas eu le loisir de la faire plus courte. » – Blaise Pascal

Merci pour l’excellent résumé. Après un mois d’écriture, de réécriture, de tournage, de montage, de re-filmage, de ré-montage, j’ai encore eu du mal à faire la vidéo de moins d’une heure. J’ai toujours l’impression de lutter en vain pour être concis. Maintenant, vous avez rapidement traduit et résumé en quelques paragraphes. Je suis impressionné. Merci.

Cela me fait très plaisir de voir que vous trouvez mon résumé à la hauteur ! Encore merci pour le travail cette vidéo est une vraie pépite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *