Categories
Tai Chi

Comparaison des formes à l’épée de Chen Yanlin et Chen Weiming

Pas toujours facile de s’y retrouver dans les différentes variantes d’une forme. Dans cet article, je vous propose un comparatif de deux manuels de référence pour apprendre l’épée du style Yang écrits par Chen Yanlin (Chen Kung) et Chen Weiming. Pdf complet en fin d’article.

Auteurs des manuels

Pour ceux qui ne les connaissent pas, Chen Yanlin et Chen Weiming sont deux noms très connus dans le domaine du tai chi chuan.

Chen Weiming est un érudit qui a étudié auprès de Yang Cheng Fu. C’est un auteur important qui est le premier à avoir publié des manuels à destination du grand public. C’est un contemporain de Dong Yi Jie et Chen Manching.

Chen Yanlin (que l’on retrouve aussi sous le nom de Chen Kung), quant à lui, est une figure plus mystérieuse. Il aurait recopié des manuels privés de la famille Yang, c’est en tout cas l’histoire que nous livre Stuart Alve Olson dans sa traduction de ce texte.

Que penser de ces manuels ?

Chen Yanlin

Le manuel de Chen Yanlin semble plus ancien. Tout d’abord, il ne contient que des dessins (pas de photos). De plus, il est généralement plus complet : sa liste des mouvements est plus longue, les mouvements sont décrits tant d’un point de vue externe qu’interne et les applications sont (très) brièvement décrites. C’est pourquoi j’ai utilisé cette liste là comme référence.

J’ai utilisé principalement la version traduite par Brennan, mais j’ai également la traduction de Stuart Alve Olson qui contient quelques notes du traducteur.

Chen Weiming

Le gros avantage du livre de Chen Weiming est qu’il contient des photos, beaucoup plus précises que les dessins de chez Chen Yanlin (j’en ai même fait un poster). Les mouvements ne sont décrits que physiquement (pas d’applications) avec parfois une référence à la forme à main nue. Les mouvements semblent parfois plus simples que ceux décrits dans Chen Yanlin, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. Par exemple, dans le mouvement « 3 anneaux entourent la lune », le mouvement chez Chen Weiming semble plus cohérent avec les pratiques du style Yang à l’époque de Yang Cheng Fu car il ne contient pas de pas croisé accroupi.

La question de la main libre

Une différence assez flagrante, c’est la position de la main libre qui forme « l’épée du tai chi » avec les doigts. Il est vraiment étonnant de voir de nombreuses différences entre les deux manuels à ce niveau, et il n’est pas rare de retrouver la main au poignet d’un côté tandis que l’autre écarte la main, et vice-versa.

Evidemment, cela peut sembler arbitraire. Les deux versions sont-elles valables ? On dit souvent que l’on peut juger la qualité d’une forme à l’utilisation de la main libre, j’imagine que ce n’est pas pour rien.

Pour ma part, voici comment je choisis d’utiliser ma main libre :

  • Lors d’un mouvement en ouverture, la main s’écarte, et, à l’inverse, sur un mouvement en fermeture, la main revient au poignet. Elle sert donc de contre-poids.
  • La main libre peut servir sur des applications spécifiques (frappe, représenter le fait de tenir le fourreau, …), même si c’est généralement assez accessoire (par exemple, sur le mouvement « L’immortel montre le chemin »/brosser du genou je ne suis pas un grand fan de l’explication qu’il s’agit de frapper l’adversaire à la gorge).
  • Et enfin, la main libre peut « simuler » la présence d’une arme utilisée à deux mains, c’est pourquoi bien souvent la main reste près du poignet. En pratique, avec une poignée plus grande, il serait possible de prendre l’arme à deux mains.

Armé de ce cadre de référence, je vous laisse juger quels mouvements vous semblent plus pertinents dans un manuel ou dans l’autre 😉

Le guide complet comparatif

Ce travail est la première étape pour moi pour compléter ma formation sur les armes du tai chi. Je compte en effet pouvoir proposer plus d’informations à l’avenir sur la forme à l’épée et au sabre.

En attendant, profitez bien de ce document pour améliorer votre connaissance de cette merveilleuse forme.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ces manuels ? Vous ont-ils aidé à apprendre des nouvelles choses dans votre pratique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.