Categories
Tai Chi

11 compétences utiles au combat – partie 1

Le tai chi chuan n’est pas qu’une gymnastique douce ou une méditation en mouvement. C’est aussi, en tout cas potentiellement, un art martial redoutable. Dans cet article, je partage 11 compétences utiles au combat en tai chi !

Mais d’abord, citons nos sources

Je vais être honnête avec vous, je ne me suis jamais battu 🙂 Oh bien sûr j’ai pratiqué quelques applications martiales en tai chi ci et là, mais tout cela est resté fort théorique malgré tout jusqu’à présent. Mais dès lors, pourquoi aborder ce sujet sur ce blog ? Et bien récemment j’ai eu le plaisir de suivre les modules sur l’utilisation du tai chi en combat développés par Chris Davis (de The Tai Chi Academy, dont je vous ai déjà parlé). Et bonne nouvelle, c’est dès à présent ouvert au grand public donc vous pouvez vous aussi plonger sur cette mine d’or.

Les compétences dont je vous parle ici sont celles décrites dans le module 2 dédiés aux concepts généraux (il y a déjà actuellement 7 modules, et il y en aura 11 d’ici septembre). J’en parlerai certainement dans une future vidéo. Mais assez parlé, attaquons-nous (c’est le cas de le dire) au sujet du jour !

Les 4 premiers concepts

Song

Ne pas réagir à la poussée, éviter la tension qui s’accumule dans un endroit précis du corps. En se relâchant, celui qui pousse accumule de la tension qui peut alors être exploitée.

Notre aptitude à nous relâcher est importante pour connecter la force de l’adversaire au sol et éviter de lui fournir des prises. En évitant que la tension s’accumule à des endroits précis de notre corps, alors il n’y a aucune faille à exploiter. Grâce au relâchement, notre corps peut faire un avec la gravité qui va alors agir à notre faveur.

L’enracinement

Impressionnant mais pas toujours très utile en combat par elle-même. L’important est de pouvoir s’enraciner, grâce à Song, au bon moment. 

Très souvent, l’enracinement est vu comme une compétence essentielle au combat. Elle est à la base de nombreuses démonstrations qui ne montrent pas toujours exactement ce qu’elles sont censées démontrer (par un exemple, un maître qui est poussé par une file d’élèves et “résiste”).

Ce type de démonstration ignore souvent le fait que pousser sur les hanches ne donne pas une position favorable à la personne qui pousse, et d’autre part, le maître bien souvent contrôle les bras de son adversaire. Dès lors, s’agit-il encore vraiment d’enracinement ?

L’idée de l’enracinement en combat n’est pas d’être statique, mais doit être agile. Il faut savoir être léger quand c’est nécessaire, et enraciné lorsqu’il s’agit d’exprimer la force.

Protéger son centre

Il est fondamental de ne pas former un chemin entre le point de contact et notre centre. Pour cela, une astuce : imaginer que la force se dévie sur les côtés au point de contact, un peu comme une « cage de Faraday ».

Je trouve ce point particulièrement important car c’est très classique, dans les applications de tai chi, “d’exposer” son centre afin de montrer comment marchent certains mouvements. Il est évident, par contre, que dans le cadre du combat, il ne faut pas prendre de mauvaise habitude et au contraire, il s’agit de “cacher” notre centre.

Ting, l’écoute

Bien distinguer avec le fait de suivre, ici on parle simplement de l’écoute.

Le tai chi est un travail en conscience. L’aptitude d’écoute consiste à utiliser les points de contact avec l’adversaire (bien souvent, nos mains ou nos avant-bras) pour sentir les tensions et la direction des mouvements. Cette aptitude d’écoute est donc purement “passive” et nous fournit les informations utiles pour réagir de manière adéquate.

L’écoute peut aussi se faire à distance en quelque sorte. Il s’agit alors de percevoir et observer les réactions de l’adversaire pour réagir à ses pas, ses mouvements. L’écoute et l’intention précèdent le contact réel avec l’adversaire.

Envie d’en savoir plus ? Chris en parle si bien dans ses vidéos 🙂 N’hésitez pas à vous inscrire à The Tai Chi Academy version complète pour avoir accès aux modules de combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *