Catégories
Tai Chi

J’essaye la Tai Chi Academy!

Il y a quelques mois de cela, je me suis inscris à certaines formations de Chris Davis sur martialbody.com. J’ai apprécié son approche non dogmatique et la clarté de ses vidéos. De plus, durant le confinement, il a été très généreux en ouvrant certains cours gratuitement.

Alors quand Chris a lancé une nouvelle plateforme de cours de Tai Chi en ligne, j’ai bien évidemment été très intéressé. Je ne savais pas qu’il faisait du Tai Chi, bien que sur base des cours présentés sur MartialBody, on repère bien l’influence des arts martiaux chinois traditionnels. En plus, petit clin d’oeil, il a appelé sa plateforme “The Tai Chi Academy”, ce qui est rigolo car c’était le nom de l’école (sans le “The”) de la prof avec qui j’ai découvert le Tai Chi !

Qu’est-ce qu’il y a au programme ?

L’académie fonctionne avec un abonnement mensuel qui coûte environ 21 eur par mois (le prix est en pounds 😉 ). C’est un tarif très raisonnable, comparé à certaines autres académies en ligne qui vont vite demander une 40aine d’euros par mois pour une à deux vidéos par semaine.

Et ici, le contenu est très généreux. Il est orienté principalement pour des débutants, car il démarre par les bases, avec de nombreuses vidéos pour bien comprendre ce qu’est le tai chi, comment le pratiquer et comprendre ses variations et ses concepts. Mais des sujets plus avancés sont également abordés, ce qui conviendra bien aux pratiquants plus expérimentés.

J’apprécie le fait qu’il propose 3 formes : la première section de la forme longue, la forme des 24 et une petite forme courte supplémentaire. Cela permet d’apprécier les concepts et la façon de les faire varier dans des formes différentes.

En plus de cela, il y a de nombreuses vidéos sur la théorie et les principes, ainsi que des séries de qi gong, des plus simples et “externes” jusqu’à du travail plus subtil et plus interne. Bref, il y a vraiment de quoi s’occuper pendant plusieurs mois !

Mais… tu ne donnes pas des cours de tai chi en ligne toi aussi?

C’est vrai, ça peut sembler bizarre du coup de parler de quelqu’un d’autre. Beaucoup d’écoles sont fermées sur elles-mêmes. Pourtant, j’ai la ferme conviction que nous vivons dans une époque moderne où les échanges sont sources d’enrichissements.

Il y a encore beaucoup d’écoles où le respect du “maître” doit être absolu. Il faut suivre ce qu’enseigne le système. Est-ce vraiment comme ça que l’on acquiert la connaissance? Bien sûr, au début, le système est là pour nous guider. Par contre, nous ne pouvons pas attendre éternellement d’être pris par la main par le système et espérer progresser sans apporter notre propre contribution à notre compréhension. Et puis, oserais-je le dire, mais chaque école a un peu ses manques, ses “trous”. Si Yang Lu Chan avait décidé de simplement “suivre le système”, il n’aurait jamais créé ce qui est connu aujourd’hui comme étant le Tai Chi Chuan.

De plus, Chris Davis compte développer dans son académie en ligne la dimension “combat” du tai chi. Personnellement, même si je considère l’aspect martial comme fondamental, je n’ai aucune expérience de combat réel. Du coup, voir ce qu’il a à dire sur la question m’intéresse, car il a bien plus d’expérience que moi (et que beaucoup de pratiquants de tai chi) sur le sujet.

Il y a du pain sur la planche

Dans les semaines (ou mois !) à venir je vais aborder sur ce blog certains aspects qu’il discute également dans sa formation. J’aurai donc le plaisir de partager avec vous des idées sur certains principes, qi gong ou éléments de la forme tout en essayant d’y apporter ma perspective.

C’est parfois difficile d’évaluer une autre façon de faire la forme que la sienne. Chaque système, chaque école, si elle dispose d’un syllabus complet, est autonome et se suffit à elle-même. Initialement, quand on voit une autre façon de faire la forme, on a tendance à la rejeter, à se dire que c’est “une erreur”.

Il serait légitime de se dire qu’investiguer d’autres écoles, c’est quelque part “perdre” du temps pour son propre entraînement.

Au final, je ne pense pas qu’on puisse pratiquer réellement “plusieurs” formes, ou styles. Je suis toujours perplexe face aux personnes qui font du style chen et du style yang, par exemple. Par contre, si vous êtes un enthousiaste du style Yang, regarder ce que font d’autres pratiquants peut apporter un éclairage unique sur votre propre pratique. Peut-être qu’au final vous continuerez à faire la forme comme vous le faisiez auparavant, mais au moins, ce sera par choix, et pas par ignorance. Peut-être que vous aurez découvert une séquence de qi gong qui n’existe pas dans votre école et qui vous convient particulièrement, car nous avons tous des besoins ou des objectifs différents (par exemple, ici j’ai découvert le ba men nei gong, qui est vraiment très intéressant, mais j’en parlerai dans un prochain article!).

En attendant, si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à vous inscrire vous aussi à The Tai Chi Academy. Pour ma part, je compte bien expérimenter l’aventure en suivant certains des programmes et voir ce que cela apporte à ma pratique.

3 réponses sur « J’essaye la Tai Chi Academy! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *