Categories
Tai Chi

Les 13 techniques de l’épée du tai chi

Si vous avez déjà lu un livre sur l’épée en tai chi, vous avez certainement déjà rencontré la fameuse liste des « 13 techniques » à l’épée. Je m’y suis récemment intéressé dans le cadre de la réalisation de mon syllabus sur les armes en tai chi. Je partage mes découvertes.

13, un chiffre porte bonheur

Si vous avez lu mon article sur les 13 postures, vous savez que les chiffre 13 est plutôt bien vu en tai chi, puisque cela fait 8 (le bagua) + 5 (les 5 éléments). C’est pourquoi, sans surprise, on retrouve les « Shísān jiàn fǎ (十三劍法) », les 13 techniques de l’épée. On s’en rend vite compte, cette liste est donc un peu artificielle, certaines techniques en recouvrant en réalité plusieurs (je te tiens à l’oeil « 格 gé »), et certaines techniques n’étant tout simplement pas mentionnées dans la liste… néanmoins, c’est une bonne base de référence.

La liste des techniques

Sans plus attendre, voici la liste avec l’original en chinois (simplifié, si existant) ainsi que la traduction anglaise et française (sélection et traduction faite par votre serviteur).

抽 chōu  drawtirer
dài dragramener
liftrelever
blockparer
striketrancher
thrustpercer
diǎntappiquer
bēngsnapfouetter
chopfendre
jiéinterceptintercepter
jiǎostirenrouler
壓 pressappuyer
xicleardévier

Pas facile de trouver la traduction française qui convient le mieux, surtout qu’il y a évidemment des interprétations très différentes de certains mouvements, selon les écoles mais aussi selon que l’on mette l’accent sur la fonction défensive ou offensive de la technique (bien souvent, une même technique peut être défensive ou offensive selon la situation). Je suis néanmoins assez content du tableau ci-dessus, car croyez-moi, on lit de tout… si vous avez des meilleures traductions, laissez-moi un commentaire !

La plupart des interprétations sont basées sur le traité de Li Jinglin et le tai chi chuan va reprendre la même liste. Néanmoins, on dirait bien que certains usages ne sont plus les mêmes, j’ai donc opté pour des traductions qui font sens pour moi (en tout cas, en l’état de ma compréhension actuelle de ces mouvements).

Des divergences de traduction

Je ne vais pas rentrer dans tous les détails, car cela demanderait d’expliquer chaque technique et ses variantes (et cela me prendrait en réalité au moins quelques articles), mais je vais vous donner deux exemples de confusion qui règne dans cette liste.

Commençons par une facile : 洗 xi. Certains auteurs traduisent cette technique « to wash », « laver »… mais cela n’a aucun sens (même si c’est une traduction « correcte »). Dans le contexte de l’épée, il s’agit d’imaginer une planche pour laver, sur laquelle on « glisse ». L’accent est réellement mis sur le fait de dévier ou écarter la lame (on « glisse » le long de la lame pour dévier sa trajectoire). D’où ma traduction.

Un plus compliqué, mais aussi plus rigolo (enfin, moi ça m’a beaucoup amusé). 崩 bēng, souvent traduit « flick » se retrouve parfois affublé de l’idéogramme 掤 ou même, selon que l’auteur se plante dans la retranscription, de 弸 (ce qui arrive plus souvent qu’on ne le croit, il suffit de lire les classiques pour s’en convaincre). Et 掤 ça se traduit « peng » (j’imagine qu’en chinois, beng ou peng ça peut prêter à confusion). Ce qui pousse parfois certains auteurs à penser que cette technique est en réalité peng (迸)… pour ma part, j’ai trouvé que « snap/fouetter » décrit assez bien cette technique (du moins, telle que je l’ai identifiée) qui consiste à un mouvement vif du poignet qui relâche la lame de manière explosive (une autre traduction que l’on a parfois c’est « explode » mais ça ne décrit pas grand-chose de l’action de l’épée, donc j’ai écarté cette traduction).

Cela montre généralement le problème de ces « listes »: comme elles ne sont pas nécessairement associées à une description, il n’est pas rare d’avoir des traductions hors contexte ou imprécise. A vrai dire, il est aussi très rare que ces techniques soient mentionnées telles quelles dans l’apprentissage de la forme, qui est pourtant la source principale d’information de la plupart des pratiquants.

N’hésitez pas à me dire si vous voulez plus d’informations sur les 13 techniques, je suis en plein dans mes lectures comparatives de différents ouvrages, et je partagerai avec vous avec plaisir ce que j’y trouve s’il y a des intéressés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.