Des concepts avancés sur la Tai Chi Academy

Des concepts avancés sur la Tai Chi Academy

Oh, aujourd’hui une bonne nouvelle est arrivée dans ma boîte mail : des nouveaux contenus, plus avancés, ont été ajoutés par Chris Davis sur The Tai Chi Academy. Si vous avez lu mon article précédent vous savez que les contenus étaient jusqu’à présents plutôt orientés pour les débutants (quoi que!). Cette nouvelle section est donc bienvenue pour les pratiquants plus avancés qui veulent approfondir certains concepts.

Je viens donc de regarder les 3 vidéos de cette nouvelle section. J’apprécie particulièrement le fait que ces concepts « avancés » sont simplement des explications supplémentaires sur les concepts de base.

L’objectif est de pratiquer les bases jusqu’à ce qu’elles ne soient plus si basiques

Mieux comprendre les mouvements du centre

S’il y a bien une chose qui m’a longtemps posé question dans ma pratique du tai chi, c’est le fait que les mouvements viennent tous « du centre ». Ou en tout cas, sont en harmonie avec le centre. Ces mouvements du centre peuvent être plus ou moins explicites ou internalisés. Parfois, on a l’impression (de l’extérieur) que le dan tian ne bouge pas. Pourtant, l’intention est bien présente, et la différence entre un maître où, de l’extérieur rien n’est visible et un débutant, où rien n’est connecté et rien ne bouge ensemble, peut prêter à confusion.

Evidemment le problème avec tout ça, c’est que c’est au travers de la pratique que les connexions, les dynamiques, s’établissent dans le corps. Généralement, il faut commencer par faire des mouvements plus larges, plus externes, et apprendre à les minimiser. Une chouette série d’exercice est proposée sur The Tai Chi Academy sur le concept des « 5 portes » et permet justement de travailler cette relation entre le centre et les extrémités du corps.

Douceur et puissance du tai chi

Le tai chi est plein de paradoxes. C’est un art martial où le relâchement (sung) occupe une plus prépondérante, au point que certaines pratiques ce que mon maître appelle du « tofu taichi » (j’aime bien le terme!). En même temps, c’est aussi un art martial, dont l’énergie interne est censée être considérable. Arriver à marier ces deux concepts est vraiment difficile, et bien souvent dans notre pratique, nous allons osciller entre des postures « trop » relâchées, et des postures « trop » tendues. C’est dans l’ordre de l’apprentissage, donc il ne faut pas s’inquiéter, mais il faut trouver des stratégies pour faire évoluer notre pratique et finalement arriver à concilier les deux. Il serait un peu long d’en parler ici sans simplifier trop les propos et la théorie, mais si cette problématique vous parle, n’hésitez pas à vous inscrire vous aussi à The Tai Chi Academy, ne serait-ce que pour un mois où vous dégagez un peu de temps pour votre pratique. Cela en vaut la peine et cela enrichira certainement votre pratique actuelle 🙂

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.