Catégories
Tai Chi

Comment respirer en tai chi ?

La respiration est souvent présentée comme un aspect essentiel du tai chi. La respiration, c’est la vie ! C’est le qi qui circule ! Pour beaucoup, si on ne comprend pas la respiration, alors on ne fait pas vraiment du tai chi. Tout cela a l’air bien mystérieux.

Et pourtant, dans beaucoup d’école (dont la mienne), on ne parle pas de la respiration avant un bon bout de temps. « Respire naturellement ». Voilà, c’est tout. C’est ça le fameux secret? Oui et non.

Vous pouvez respirer correctement dès aujourd’hui

Le premier point qui est important à mentionner, c’est qu’il faut arrêter de croire que vous respirez de manière « incorrecte ». Vous pouvez entendre toutes sortes de recommandations, mais la plupart du temps, forcer la respiration est une mauvaise idée. Dans le doute, contentez-vous d’observer ce qui se passe en vous. Votre respiration est superficielle? Probablement que vous n’êtes pas assez détendu, après un peu de pratique de la forme, tout cela devrait rentrer dans l’ordre automatiquement.

Vous remarquerez aussi que, dans la forme, certains mouvements vont vous donner envie de respirer d’une certaine façon. De plus, il n’y a pas nécessairement de correspondance 1 respiration = 1 mouvement. Tout dépend de votre cycle respiratoire, de la vitesse à laquelle vous faites la forme. Ne cherchez pas à « forcer » la respiration à respecter une fréquence particulière, cela peut vraiment faire plus de tort que de bien.

Recommandations pour la respiration

Ceci étant dit, il y a quand même des points qui méritent une attention particulière. Observez si ces points sont présents dans votre forme ou pas. Vous pouvez ensuite expérimenter et voir pourquoi ces points sont présents… ou pas. Si ce n’est pas le cas, posez-vous la question : que se passe-t-il en moi de différent? Pourquoi?

  • Gardez la pointe de la langue au milieu du palais
  • Inspirez et expirez par le nez
  • (en option) si vous expirez brusquement (si vous faites un son par exemple), vous pouvez expirer par la bouche. Je mets en option car cela ne se produit pas dans la pratique courante.
  • Respirez de manière profonde et sans interruptions
  • Pratiquez une respiration abdominale naturelle

Ce dernier point mérite quelques explications. La respiration abdominale, c’est le fait de laisser le diaphragme descendre à l’inspire (les poumons gonflent), pousser l’abdomen naturellement vers l’avant car il est relâché (on ne « pousse » pas le ventre soi-même, contrairement à certaines pratiques). A l’expire, le diaphragme remonte, le ventre rentre (tout seul !). Ce que je n’aime pas à ce terme, c’est que cela fait penser que la respiration ne se passe « que » dans l’abdomen. En réalité, à l’inspir, tout s’ouvre, tout gonfle. La cage thoracique notamment, l’espace entre les côtes. Profitez de la respiration pour ouvrir le corps à l’inspire, le relâcher à l’expir.

La respiration dans la forme de tai chi

Dans la forme, il y a quelques principes généraux à respecter. De manière générale, on considère que l’inspiration est « yin » et correspond aux mouvements qui reculent, descendent, ferment et que l’expiration est « yang » pour les mouvements qui avancent, montent, ouvrent.

Cela peut donc être intéressant à observer dans votre forme. Mais que cela ne devienne pas un casse-tête ou une préoccupation ! Cela peut vite devenir une obsession, alors que l’idée c’est justement d’apaiser notre mental.

Nous en revenons donc à « respirons naturellement » au final. C’était donc ça le secret?

Bonne pratique!

Une réponse sur « Comment respirer en tai chi ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *