Categories
Tai Chi

Formation sur la forme longue du style Yang

J’imagine que le bon côté avec le confinement, c’est qu’on a du temps libre pour prendre des vidéos. C’est en retournant mes vidéos sur les bases du tai chi chuan que je me suis dis qu’il était temps de m’attaquer à ma formation sur la forme longue du style yang. Une journée de tournage plus tard, voilà 18gb des vidéos full hd qui n’attendent plus que vous pour être visionnées.

Apprendre la forme en ligne

Après deux tournages sur les bases du tai chi chuan, je suis maintenant bien équipé et rôdé (et oui, plus de problème de micro ou d’éclairage ce coup-ci, je deviens bon!) pour voir comment je souhaite enseigner la forme en ligne pour ceux qui n’ont pas nécessairement la chance d’avoir un maître qui leur convient ou qui veulent élargir leurs horizons.

Cette formation est donc découpée en 3 grands chapitres, un pour chaque section de la forme longue des 108 mouvements du style Yang telle que transmise dans la lignée de Yang Shou Zhong (le fils ainé de Yang Cheng Fu). A cette occasion, j’ai également revisité ma liste des mouvements pour qu’elle colle mieux avec la forme telle que je l’enseigne actuellement.

Une formation orientée sur la pratique de la forme

Dans ma formation sur les bases du tai chi chuan, j’insiste surtout sur les principes. En effet, je trouve qu’il est plus important de comprendre ce que l’on fait et de ne pas faire des mouvements sans comprendre ce qu’il y a en dessous. C’est facile de « se perdre » dans l’apprentissage de la forme et de simplement « faire » les mouvements.

On dit souvent que la forme, c’est une coquille et ce qui importe, c’est ce qu’il y à l’intérieur. C’est pourquoi, lorsque l’on apprend la forme, oui c’est important d’apprendre la séquence des mouvements, mais, surtout, il s’agit de saisir chaque opportunité offerte par un nouveau mouvement pour travailler des nouvelles dynamiques corporelles. Dans la forme longue, c’est assez typique, notamment avec :

  • la 2ème section qui introduit les pas en diagonale, à reculons et les coups de pied ainsi que des mouvements particuliers, comme l’aiguille au fond de la mer, les mains-nuages, …
  • la 3ème section qui introduit les mouvements les plus complexes (fouet accroupi / « serpent qui rampe », balayer le lotus, séparer la crinière du cheval, la fille de jade…) et des variantes des mouvements vu précédemment.

Le plaisir de pratiquer une forme longue du style yang

Je le dis souvent, on peut déjà faire un très bon tai chi avec les quelques mouvements de base. Mais néanmoins, avouons-le, il y a un certain plaisir à pouvoir pratiquer une forme longue, qui apporte de la variété à notre pratique et offre une dimension méditative accrue de par la concentration qu’il faut garder tout au fil de la forme.

Les inscriptions sont ouvertes

Vous pouvez dès à présent découvrir cette formation. Comme à mon habitude, je propose une série de vidéos gratuites pour vous faire une idée si cette formation vous convient. N’hésitez pas à aller y jeter un oeil.

Cette formation comprend plus de 4h de vidéos et couvre la matière que l’on apprend généralement sur une année de cours en présentiel (durée variable selon les élèves).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *