Catégories
Santé Tai Chi

Tai chi et cohérence cardiaque

Nous vivons des temps troublés, et garder notre sérénité, notre calme, lutter face à l’anxiété, la panique est parfois difficile. Plutôt que de ruminer vos pensées, je vous présente un outil tout simple qui vous permet de vous aider: la cohérence cardiaque.

Une découverte récente…

La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions qui entraine de nombreux bienfaits sur la santé physique, mentale et émotionnelle. La cohérence cardiaque permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété. Cette technique simple permettrait de réduire aussi la dépression et la tension artérielle.

Véronique Lachenaud (sur passportsante.net)

Née aux Etats-Unis, cette technique est très simple : elle consiste à respirer profondement en suivant des cycles respiratoires précis. Par exemple, inspirer 5 secondes, expirer 5 secondes.

L’idée derrière cela, c’est que ce ryhtme suivrait une fréquence qui est similaire à celle du coeur (d’où, cohérence cardiaque). Comme celui-ci dispose également de neurones (comme notre intestin, tout ne se passe pas dans la tête) cela peut avoir un impact direct sur nos émotions.

Bon à l’heure actuelle, il n’existe pas vraiment d’étude scientifique concluante pour valider cela. Une chose est sûre, c’est que respirer lentement existe dans de nombreuses pratiques depuis très longtemps, et personne n’a attendu d’avoir une « invention » américaine pour savoir que cela est bénéfique… bien que je trouve toujours intéressant de pouvoir objectiver pourquoi et comment cela marche.

… mais une pratique ancienne

En effet, il n’est pas rare dans de nombreux Qi Gong de respecter des cycles respirations précis. En Wuji Qi Gong, par exemple. Les chiffres que l’on voit dans les différents livres, selon les maîtres, varient. Parfois 5, parfois 6 secondes.

Mon intuition est que le chiffre va dépendre de vous. Observez votre respiration avant tout. Ne forcez rien. Essayez de trouver votre rythme lent naturel, à vous. Dans un premier temps, pour avoir un point de repère, il peut être intéressant d’utiliser un outil externe comme RespiRelax+ ou pour vous endormir, comme le Dodow. L’aspect visuel et ou auditif peut également aider à focaliser l’attention dans un premier temps. Mais franchement, sentez-vous libre de vous en passer une fois que vous avez compris le principe.

D’accord, mais concrètement ?

Avant de vous concentrer sur votre respiration, pensez à votre posture. Il est impossible de respirer correctement avec trop de tensions physiques liées à une posture incorrecte.

Tenez-vous debout, droit, les pieds parallèles. Passez en revue votre corps, restez immobile. Vous pouvez fermer les yeux, ou regarder devant vous, en vous concentrant sur la vision périphérique. Ecoutez ce qui se passe autour de vous, de manière neutre, sans vous y attacher.

Ensuite, observez votre respiration. Comptez. Inutile de forcer quoi que ce soit. Essayez de vous placer dans une émotion positive. Le support d’une image mentale peut aider : imaginez quelque chose qui brille dans votre coeur. Ou bien le souvenir d’un moment agréable. Si vous vous rapprochez d’un rythme qui tourne autour de 5 secondes pour inspirer, 5 secondes pour expirer, parfait, vous êtes sur le bon chemin. Maintenez la posture aussi immobile que possible (sans être « figé ») pour autant. A chaque expiration, laissez aller les tensions accumulées dans votre corps, tout en gardant votre posture en place (on ne devient pas « mou »).

Essayez de garder cette pratique pendant 5 ou 10 minutes. Parfait!

Bonne pratique 😉

Une réponse sur « Tai chi et cohérence cardiaque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *