Les différences entre Qi Gong et Tai Chi

Les différences entre Qi Gong et Tai Chi

Cela paraît évident pour les pratiquants acharnés, mais pour un débutant, une personne qui découvre le domaine des arts martiaux chinois et des pratiques de santé énergétiques, c’est beaucoup plus confus. Il y a toutes sortes de termes, des pratiques, de maîtres, de lignées… et une question qui revient souvent : « Mais en fait, c’est quoi la différence le tai chi et le qi gong » ? Dans cet article, je vous expliques les principales différences entre qi gong et tai chi!

Pourquoi les confondre Qi Gong et Tai Chi ?

La raison est très simple : ce sont deux arts chinois. L’autre raison, c’est qu’à première vue, cela semble assez similaire : bouger lentement, avec souplesse, pour se faire du bien. Pour ne rien arranger, ce n’est pas rare que les pratiquants de tai chi fassent du qi gong, et inversement (quoi que, c’est moins vrai, mais je n’ai pas de chiffres pour appuyer mes dires, c’est plus une impression qu’autre chose 🙂 ).

Par contre, comme nous allons le voir, il y a aussi, surtout, des différences entre tai chi et qi gong!.

Une grande différence : le tai chi est un art martial

Bien que pratiqué uniquement pour la santé par certains (et c’est très bien aussi 🙂 ), le Tai Chi Chuan (Chuan = le poing, la boxe) est un art martial. La santé, le bien-être est surtout une conséquence de l’entraînement : difficile d’avoir un art martial efficace si l’on est crispé, tendu, en mauvaise santé.

En tant qu’art martial, le tai chi chuan inclus donc une dimension relationnelle qui le distingue fortement de la plupart des Qi Gong ou d’autres pratiques énergétiques (comme le yoga). Certes, il y a vous, mais il y a aussi l’autre et la façon dont vous souhaitez interagir avec. C’est au cœur des pratiques avec partenaires, comme la poussée des mains.

Ceci étant dit, la pratique du tai chi chuan, qui couvre donc l’ensemble du système, formes (à main nues, aux armes) et exercices (seuls, avec partenaires, etc) est bien souvent complétée par des exercices de qi gong : wuji qi gong (postures statiques), song gong (exercices de relâchement)… Chaque école a un peu « ses » exercices types en fonction de ses priorités.

Le Qi Gong, une pratique multiple

Et ceci m’amène donc à parler du qi gong. Le nom l’indique bien : qi gong, le travail de l’énergie. Cela veut tout dire et rien dire. Cela ne couvre pas « une » pratique, mais bien une multitude de pratiques différentes. Il existe toutes sortes de méthodes, des plus anciennes et connues (ba duan jin, yi jin jing, la chemise de fer…) à des méthodes tout à fait modernes, utilisées dans les hôpitaux chinois.

La médecine chinoise joue un grand rôle dans de nombreux systèmes de qi gong : on y parle très souvent des animaux, des éléments, de méridiens…. on pratique selon les saisons. Le qi gong peut donc avoir une approche très globale, ouverte sur le monde, presque spirituelle. Ou une approche très spécifique, terre à terre. Il y a des qi gong pour tout ce que l’on peut imaginer… et c’est aussi pour ça que l’on trouve un peu de tout et n’importe quoi, et des vidéos sur Youtube de maître « projetant leur qi »… quoique cela veuille dire.

Quand on apprend un nouveau système de qi gong, c’est important de garder l’esprit ouvert: souvent ces pratiques ont grandi, changé, de manière empirique. On peut découvrir des vraies perles. Mais pratiquer à l’aveugle, juste parce que « comme ça, votre qi circulera mieux », c’est aussi dangereux. Esprit ouvert, d’accord, mais aussi esprit critique. Comparez à ce qui se fait en Yoga, en crossfit, en callisthénie… très souvent, il y a des points communs.

Trouver la pratique qui vous convient

Il y a donc du bon à prendre, mais face à la grande variété d’exercices, encore faut-il savoir quel qi gong choisir, pourquoi. Qu’est-ce qui vous convient, selon vos envies, vos besoins. Et ça, c’est sans doute la plus grosse partie du travail, mais ce sera pour un autre article… en attendant, j’ai publié un article Pourquoi faire du tai chi qui pourrait vous intéresser 🙂

N’hésitez pas à me faire part si vous avez des questions sur un qi gong ou des formes de tai chi en particulier, je me ferai un plaisir d’y répondre!

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.