Categories
Santé Tai Chi

Les chaussures minimalistes

Les chaussures minimalistes pourraient bien être vos meilleures alliées pour renforcer vos pieds. Des études récentes montrent en effet que porter des chaussures minimalistes permet de lutter contre les pieds plats, renforcer la flexion des orteils et de manière générale, préserver les fonctionnalités du pied.

Mon histoire avec les pieds

Mais avant de se lancer dans la discussion autour des chaussures minimalistes, un petit mot d’introduction sur la raison de mon intérêt pour ce sujet. Tout commence à l’adolescence où j’ai commencé à porter des semelles orthopédiques suite à des douleurs aux jambes et au dos. L’idée était alors que la semelle allait « m’aider » à corriger (en pratique, cela ne s’est jamais vérifié).

C’est aussi à ce moment-là que j’ai commencé la pratique du tai chi. Remettre mes semelles après une séance me donnait une séance vraiment inconfortable. Un beau jour, j’ai donc tout simplement décidé d’arrêter de les porter (bon, j’aurais peut-être dû demander un avis médical, rétrospectivement 😉 ).

Mais ce n’est que quelques années plus tard que je trouve les chaussures minimalistes. C’est notamment le livre Born to run qui m’a particulièrement interpellé, notamment le passage où l’auteur mentionne que plus les chaussures de course sont sophistiquées, plus le risque de blessure est élevé.

Une bonne lecture!

J’ai alors opté pour une transition radicale, en portant principalement des Vibram FiveFingers, mais aussi (car avouons, ce n’est pas toujours pratique), d’autres marques comme les chaussures VivoBarefoot dont je suis globalement très satisfait (si ce n’est le prix 🙁 ). La dernière fois que j’ai réessayé de porter une chaussure conventionnelle, c’était tellement inconfortable que je n’ai même pas gardé la paire 5 minutes à mes pieds.

Les chaussures minimalistes, pourquoi ?

On me demande souvent pourquoi je mets des chaussures minimalistes. La vraie question, au final, c’est surtout : pourquoi pas ? En effet, nos pieds sont naturellement conçus pour être fonctionnels. Marcher pied nu, c’est évidemment l’idéal (même si récemment, j’ai vu une vidéo d’Adam Mizner qui dit qu’à marcher pieds nus, on risque d’avoir son qi aspiré par la terre… comme quoi, on peut être un maître célèbre et raconter des choses étranges… pour ne pas dire autre chose).

Evidemment, marcher pieds nus, ce n’est pas toujours faisable. D’un point de vue pratique (météo, vie urbaine…) ou sociale et culturelle (allez, après la journée short ou chemise manche courte, à quand la journée pieds nus dans votre boîte?). La chaussure minimaliste est donc la solution qui interfère le moins avec les fonctions naturelles de vos pieds :

  • la forme respecte les courbes du pied (sérieusement, qui a inventé ces bouts rétrécis?),
  • sa semelle fine interfère très peu avec vos sensations (et permet donc à votre cerveau de profiter de ce feedback corporel pour positionner idéalement votre pied et répartir la charge),
  • l’absence de talon permet à la zone autour du talon d’Achille d’être entièrement mobilisée (et éviter les raccourcissements)
  • les orteils peuvent bouger librement et préservent leur flexion qui est utile pour la marche

Se renforcer sans efforts

En tai chi, on prête une attention particulièrement au pied, à la façon de le dérouler, de poser le pied. Avoir des pas vides où seuls les métatarsiens sont en contact avec le sol. S’ancrer au sol, en répartissant le poids. C’est pourquoi, à mon sens, la question des chaussures vient assez naturellement se poser pour celui qui aime pouvoir préserver ces qualités dans son quotidien.

Une activité quotidienne en portant des chaussures minimalistes renforcent le pied (Curtis et al. 2021). Attention néanmoins à bien préparer votre transition si vous êtes très habitué à porter des chaussures conventionnelles, notamment si vous êtes habitué à la course à pied. Porter des chaussures minimalistes sans changer votre façon de courir et marcher peut en effet résulter sur des blessures.

Pour ma part, je pense qu’il s’agit surtout d’apprendre à s’écouter, et surtout, améliorer notre motricité, chose à laquelle nous sommes déjà particulièrement attentif en tai chi (c’est notamment pour cela que le tai chi est reconnu pour diminuer les risques de chutes).

Alors, si vous lisez cet article et que vous n’avez pas encore essayé les chaussures minimalistes, serez-vous tenté de faire l’essai ?

Pour aller plus loin

Walking in Minimalist Shoes Is Effective for Strengthening Foot Muscles, Ridge et al., 2019

Minimalist shoe injuries: Three case reports, Cauthon et al., 2013

Is it all about the shoe? Biomechanical response to
minimalistic and conventional footwear in habitually
shod and unshod runners using different running
techniques, Willwacher et al., 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.